34
Le logement en voyage

Le logement en voyage

Avec le transport, le logement est le poste de dépense le plus important lors d’un voyage.

Ici, je vais essentiellement parler des différentes possibilités de se loger en voyage, en partant de l’option la plus chère en allant vers la moins chère.

Pour chaque option, je donne trois notes, de 1 à 5 :

  • Budget : 1 gratuit à 5 budget élévé
  • Facilité : 1 facile à 5 très difficile
  • Convivialité : 1 zéro convivialité à 5 super conviviale

 

Le but ici est de vous donner une vue synthétique des différentes options pour préparer au mieux votre voyage.

Les hôtels

C’est le mode de logement par excellence. Il existe différentes sortes d’hôtels, de l’hôtel budget avec dortoir à l’hôtel de charme.

La variété de prix est donc grande. Il existe un hôtel pour chaque budget.

Pour le trouver et profiter de bons plans, un seul outil pour moi : Booking.

C’est le site que j’utilise le plus pour plusieurs raisons : une grande offre, des hôtels de toutes catégories et bien souvent la possibilité d’annuler au dernier moment. Pratique pour s’assurer un point de chute au cas où les autres options ci-après ne fonctionnent pas.

De plus, il y a régulièrement des super promos sur Booking, même quelques jours avant votre date. Le site fait régulièrement des – 50 % sur certaines chambres.

C’est la première fois que vous utilisez Booking ? Passer par ce lien, vous recevrez 20 euros pour votre prochaine réservation !

Maintenant, voici quelques règles à suivre pour trouver des offres intéressantes si vous souhaitez réserver votre hôtel.

 

 

Budget : 4/5 – Facilité : 5/5 – Convivialité : 3/5

 

Anticipez

Durant les week-ends, les jours fériés et les vacances locales, les prix augmentent. Anticipez afin de ne pas payer deux fois le prix normal ! Renseignez-vous sur les dates de congés, cela peut vous éviter de mauvaises surprises une fois sur place.

 

Vérifiez la localisation

Bien sûr, les hôtels en centre-ville seront plus chers qu’à la périphérie. Oui, mais quid des moyens de transport entre l’hôtel et le centre historique ? Est-ce facile de s’y rendre ? Quel est le prix et le temps de transport ? Parfois, il vaut mieux payer plus cher sa chambre…

 

Réduisez le prix de votre chambre

Si finalement, vous décidez de rester plusieurs jours supplémentaires, négociez le tarif de la nuit.

En général, il y a peu de marge de négociation sur les hôtels budget pas cher. Par contre, sur les hôtels de rang supérieurs, sur les hôtels de charme, vous pouvez trouver de vrais bons plans, genre des chambres dans des 5 étoiles à 50 euros la nuit.

Pour cela, il y a des sites comme Holiday Pirates, Groupon, ou des applications comme Hotwire et Priceline.

 

Faites-vous plaisir, parfois

Si vous avez du budget pour cela, ou à la fin du voyage, s’il vous en reste, pourquoi ne pas prendre un hôtel de charme ?

Il y a vraiment des logements et des hôtels insolites ou incroyables : cabane dans les arbres, lodge de fou dans la savane, sans oublier les logements traditionnelles dans certains pays. Exemple : un voyage au Japon sans une nuit dans un Ryokan (photo du haut), c’est dommage. Perso, j’adore !

Pour se loger en voyage, vous avez aussi l’option hamac dans certains hôtels !

L’option Arbnb

C’est une solution que j’utilise de plus en plus ces derniers temps. Pour les raisons évoquées ici dans cet article.

Si vous voyagez à plusieurs ou en couple, c’est une bonne option, parfois plus économique que l’hôtel. Et puis, c’est plus confortable sur du long terme. Ainsi, vous pourrez cuisiner par exemple. Si la vocation première d’Airbnb, « se connecter avec les locaux », s’est quelque peu perdue, il n’en reste pas moins que c’est toujours un moyen pour partager une tranche de vie avec les locaux si vous choisissez l’option « chambre chez l’habitant ». Cette option m’a permis de faire de chouettes rencontres personnelles.

Vous n’avez jamais utilisé Airbnb ? Passez par mon lien de parrainage et vous recevrez 34 euros lors de votre première réservation !

 

Budget : 3/5 – Facilité : 4/5 – Convivialité : 2/5

 

 

Le Couchsurfing

C’est toujours une option intéressante, gratuite et pourvoyeuse de belles rencontres.

Inconvénients : il faut être flexible sur les conditions du logement et sur les dates.

Je l’ai beaucoup pratiqué lors de mes voyages en Amérique Latine ces dernières années.

De super souvenirs, de superbes rencontres. Je me souviens notamment d’un séjour sur l’île de Chiloé au Chili dans une maison au bord de la plage. Terrible !

 

Budget : 1/5 – Facilité : 4/5 – Convivialité : 5/5

 

 

Logement chez l’habitant

C’est le mode de logement le plus sympa, celui qui vous procure à lui seul des souvenirs, parfois intenses, et des rencontres fortes.

De l’imprévu, des rencontres et parfois des relations qui continuent dans le temps.

C’est aussi le mode de logement le plus difficile à mettre en place. Dans certains lieux, c’est presque impossible. Loger chez l’habitant reste surtout attaché à certaines régions du globe, à une façon de voyager aussi. Perso, je l’ai beaucoup pratiqué lors de mes voyages en Europe de l’Est par le passé.

Là, je suis au Pérou 🙂

 

Budget : 1/5 – Facilité : 2/5 – Convivialité : 5/5

 

 

House sitting

Si vous pensez rester un long moment au même endroit, cette option est top ! Le principe ? Vous gardez le logement de propriétaires absents partis en vacances ou à l’étranger. En fait, il s’agit souvent de s’occuper en prime de chats ou de chiens laissés à domicile.

logement voyage

 

Budget : 1/5 – Facilité : 2/5 – Convivialité : 1/5

 

 

L’échange de logement

Là aussi, une bonne option pour un long séjour. Par contre, là, il faut avoir quelque chose à échanger J. Une maison ou un appartement. Il faut aussi habiter de préférence dans un lieu touristique, une grande ville ou un site naturel. Ainsi, si vous avez un appartement à Paris, vous êtes le roi du pétrole en quelque sorte.

Vous pourrez facilement échanger votre logement pour un appartement à New York ou dans n’importe quelle ville du monde ! Et cela gratuitement bien sûr.

logement new york

 

Budget : 1/5 – Facilité : 4/5 – Convivialité : 1/5

 

 

Le camping

Voici un mode de logement qui reste minoritaire au final. En effet, il faut supporter l’inconfort sur le long terme et peu de pays possèdent des campings en nombre. Le camping est quelque chose qui reste très localisé aux pays occidentaux. Vous en trouverez aussi dans quelques pays d’Amérique latine et d’Asie, mais c’est encore assez rare.

Souvent top pour faire des rencontres.

 

Budget : 2/5 – Facilité : 2/5 – Convivialité : 3/5

Van et camping-car

Ici, c’est un peu spécial, car le mode de transport et le mode de logement ne font qu’un !

Du coup, on peut considérer que le logement est ici gratuit. Ce qui n’est pas tout à fait vrai, car un van ou un camping-car est un gros investissement. C’est en tout cas un mode de transport à la mode. Et je comprends pourquoi.

Par contre, il faut aimer un minium la solitude si vous êtes solo.

 

Budget : 1/5 – Facilité : 3/5 – Convivialité : 1/5

 

Le wwoofing

Je termine par le wwoofing qui est un peu à part. En effet, ce n’est pas vraiment un mode de logement, mais plus une façon de voyager pas chère. Contre un travail, vous avez le gîte et le couvert. Mais voilà, vous n’êtes pas « libre », car vous devez donner de votre temps en échange. Il s’agit souvent de donner de son temps dans une ferme, une exploitation etc.

Aussi, pour la rubrique budget, je ne sais trop quoi indiquer, car au final, le logement n’est pas vraiment gratuit, vous vendez votre temps, votre énergie et vos compétences contre un logement. C’est une expérience en soi, car vous allez apprendre. C’est aussi une expérience humaine avec vos hôtes ou d’autres travailleurs.

Où chercher ? Le site wwoof.net, HelpX ou Workaway.

 

Budget : 1/5 – Facilité : 3/5 – Convivialité : 4/5

 

Il n’y a donc pas de meilleures façons de se loger en voyage. Tout est fonction de vos goûts, de vos impératifs du moment, de votre type de voyage, etc.

Pour terminer, je dirai que l’idéal est de varier les plaisirs, pour chaque voyage ou durant un même voyage.

Pourquoi ne pas vous faire plaisir une nuit dans un hôtel de charme vers la fin du voyage ? C’est juste un exemple.